180828_events_FDTbbq
20180628_214401
IMG_2121
IMG_2124
IMG_2126
IMG_2128
IMG_2133
IMG_2139
IMG_2144

 
Type: Installation
Maîtrise d’ouvrage: Ferme des Tilleuls
Localisation: Rue de Lausanne 52, 1020 Renens
Programme: Cuisine / restauration
Date: 28 juin 2018, 18h
Équipe: Valentin Kunik, Guillaume de Morsier et Yanis Carnal

Dans toute utopie résonne d’une manière ou d’une autre l’hybris prométhéenne, le désir démesuré d’imiter les dieux. En effet Prométhée, le titan à la fois prévoyant et imprudent, a volé le feu divin et l’a offert aux hommes, ce qui lui a valu un châtiment plus que considérable : se faire ronger éternellement par un aigle, enseveli sous les roches effondrées.

À notre tour de provoquer les dieux grecs en proposant une expérience utopique commune qui mélange architecture, feu et repas. Un barbecue conçu comme un projet architectural utopique. Peut-on proposer le défi de faire à manger pour 50 personnes à partir d’une construction inédite ? Un dispositif informe, donc monstrueux, qui proposerait simultanément différents types de cuissons possibles. Mais à ne pas confondre avec une recherche d’originalité. Il s’agit plutôt d’un travail rigoureux sur :
· les conditions de cuisson de différents aliments ( température,
durée, type de bois, etc.)
· une pensée du feu et sa poétique
· la mise en place d’une architecture pensée comme ouverture,
comme lieu lié au possible.

«Un barbecue est un barbecue, le feu n’est que du feu, une maison est une maison ». Et bien non, une fois qu’on s’y intéresse, qu’on prête attention, tout devient autre. Le monde des choses et de nos interprétations s’élargi. C’est ainsi que le lieu du grill, du feu et de l’architecture peut devenir l’occasion pour un avènement multiforme. Il permet de recueillir le cheminement d’un savoir-faire millénaire, en préservant la tradition des saveurs, des odorats, des perceptions et simultanément il peut aussi accueillir une pensée autre, différente et la partager.