- ©

Ce projet de crèche est une architecture post-anthropocentrée qui favorise la présence de l’humain sur terre plutôt que de la détruire.

Cette proposition pour une crèche se veut être un lieu trans-espèce, où l’enfant et l’adulte trouvent leur place au sein du grand continuum biologique des êtres vivants. Ce projet prend la forme du climat local, de l’hébergement des insectes et du passage du vent.

La forme est faite pour abriter les êtres vivants sans hiérarchie de valeur. C’est un lieu pour les insectes, les animaux migrateurs, les humains, les animaux domestiques et les animaux sauvages.

Les principales activités de la crèche sont organisées selon une logique de climat : en fonction des différentes activités de l’enfant, un climat optimal (optimum relatif) est projeté. Il ne faut pas les mêmes conditions climatiques de lumières, température, humidité pour dormir, dessiner, manger ou encore courir. L’architecture plutôt que de créer une « forme belle » crée une « forme de climat » ; un lieu climatiquement vertueux à petite échelle et favorable au climat global.

Crèche de Prangins

Concours

Prangins, VD

2019