- ©

Pour intégrer les contraintes de la géographie de la manière la plus pertinente possible, la géométrie du bâtiment a été conçue à partir d’un algorithme développé à cet effet. Cet algorithme nous permet de trouver un optimum relatif entre les contraintes et les paramètres liés comme les effets de masques du voisinage et du site, le règlement de construction en vigueur et la course solaire. Cela nous permet de développer une forme optimisée prenant en compte ces différents éléments.

Une étude d’ombrage annualisée a permis d’évaluer les expositions des différentes faces de l’enveloppe constructible. A partir de ce résultat, les espacements entre les dalles ont été ajustés pour maximiser la pénétration de la lumière naturelle dans le volume en hiver, sans créer de surchauffe en été. Ces espacements ont permis de générer des géométries de dalles maximisant la pénétration de la lumière tout en respectant des inclinaisons du sol permettant aux logements d’être praticables par des personnes à mobilité réduite. Les parties supérieures des dalles sont de grands plateaux reliés par des rampes courtes ne dépassant pas 6%.

HABITAT SOLAIRE

Concours

Lausanne, VD

2019