- ©

Pour répondre à l’urgence climatique il faut penser de nouvelles manières d’habiter le monde. De nouvelles formes d’habitats intégrant le soleil, le vent et le cycle de l’eau doivent être imaginées ; de nouvelles approches des méthodes de construction doivent aussi permettre d’optimiser l’utilisation des matériaux bio-géosourcé et faire de la construction des stocks de carbone plutôt que des émetteurs.

L’espace de vie, ou logement, peut être envisagé comme un lieu vertueux en connexion directe avec la nature et le climat. Les éléments importants à prendre en compte sont alors la direction du soleil (pour maximiser les gains thermiques mais aussi éviter les surchauffes), la capacité d’un immeuble à capter l’eau de pluie (afin de créer un système d’eau utilisable directement sur site pour certains besoins sanitaires) et la potentiel de vent (pour s’en protéger ou alors pour l’utiliser au rafraichissement).
Le site est actuellement très intéressant avec un fort potentiel « urbain »; La forme d’ensemble favorise cette dynamique proche de la rue et d’une maison existante. Là se trouvent certaines activités collectives tandis que le Sud du site est totalement végétalisé et irrigué. Cet espace devient un sanctuaire pour la biodiversité et une zone fraîche agréable pour les habitants. 

Une construction d’une telle envergure doit faire appel à des matériaux écologiques mis en œuvre de manière très performante. Le bois de feuillu est un très bon matériau pour la charpente tandis que du bois de petit diamètre permet de faire du remplissage de dalle. La terre d’excavation est aussi utilisée pour apporter de l’inertie thermique à l’immeuble là où cela est nécessaire. L’économie circulaire permet de voir l’agglomération neuchâteloise comme un gisement de ressources approvisionnant le chantier.

Logements Beau-Regard-Dessus

Concours

Neuchâtel, NE

2020