- ©

Nous envisageons ce stade comme un élément géographique, une activité humaine placée dans le paysage. Le stade s’insère dans la très grande échelle mêlant Léman, Alpes et rivière. L’espace et le confort du stade sont alors crées par les phénomènes météorologiques induits par le paysage.

Le Léman est un espace géographique particulier. Plus grand lac d’Europe situé au pied des Alpes, il est suffisamment grand pour influer sur la météo locale, les vents, la lumière, l’atmosphère. Construire à ses côtés est déjà un enjeu de taille face aux éléments. Construire un stade, un grand plateau qui offre une grande prise aux vents, est alors doublement un enjeu de territoire.

STADE OLYMPIQUE

Concours

Lausanne, VD

2016