- ©

Dans le cadre du Festival Foodculture Days, nous proposons un lieu presque invisible, en plein air à la mi-novembre, à partir d’une architecture sans forme. Un geste minimal pouvant accueillir un évènement culinaire grâce à la diffusion d’une simple source de chaleur irradiée par un mur. Un élément comme un mur peut-il devenir un lieu et ainsi accueillir une expérience de partage ?

Nous avons étudié le microclimat du site pendant plusieurs semaines à l’aide d’une station météorologique. En devenant lisibles, les données récoltées des flux thermiques et des vents permettent de matérialiser un projet. Cette analyse suggère l’implantation la plus favorable du lieu à bâtir. A l’aide de matériaux de construction récupérés et de techniques simples, nous mettons en place une architecture en lien étroit avec son contexte social, matériel et climatique.

Le mur intervient en interceptant l’invisible, le vent, et en propose sa transformation, la production même d’un lieu informe. Une architecture se révèle et accueille les visiteurs dans un climat qui réveille les sens. La combinaison de la physique spécifique du site, de l’assemblage de briques et de la force active du feu de bois génèrent ainsi un lieu propice à un temps d’échange et de rencontres.

HYPOCAUSTE

Réalisé

Vevey, VD

2019